N’ayez pas peur du noir, Shootez la nuit !

La nuit ce n’est pas qu’un grand nuage noir qui couvre et cache tout, bien au contraire. Avec la nuit vous aurez des lumières et effets naturels que vous n’auriez jamais eu de plein jour. Seulement la photographie de nuit s’apprend et ne peut se faire avec un simple smartphone car il n’offre pas les réglages nécessaire.

Combattre le manque de lumière

Oui ça parait évident mais la nuit ce qu’il manque c’est la lumière car les quelques points lumineux ne suffiront pas pour les capteurs de votre appareil photo, sauf si vous faites les bons réglages.

Le but est donc d’avoir toute la lumière dont vous pouvez disposer sur place, pour cela il vous faudra avoir une ouverture de l’objectif maximale.

Dans un deuxième temps vous pouvez jouer avec votre obscurateur de lumière. En effet en contrôlant sa vitesse d’obscuration vous pourrez savoir quelle quantité de lumière sera retenue dans la prise de votre photo au moment de l’ouverture. Par conséquent, à vous de voir selon votre appareil mais retenez que plus les secondes sont élevées et moins vous aurez une obscuration importante.

Troisième facteur qui entre en jeu c’est les ISO pour éviter les bruits sur vos clichés. La nuit souvent vous voyez des petits points bleus ou rouges sur vos photos ? C’est ce que l’on appelle le bruit. Encore une fois vous devez voir le réglage pour votre appareil, n’hésitez pas à faire plusieurs clichés avec différents réglages car trop d’ISO aura l’effet contraire à celui voulu.

D’autres conseils pour les photos de nuit

J’ai commencé par vous dire qu’il fallait profiter de la lumière dont vous disposiez naturellement, c’est pourquoi vous devez vous servir des « heures bleues » pour shooter la nuit. C’est un moment où le ciel n’est pas noir mais bleuté et donc laisse passer un peu plus la lumière lunaire.

Vous devez utiliser le bon format de photo pour vos captures. Favorisez le format RAW qui est certes plus volumineux mais qui vous conservera la qualité maximale de votre photo et surtout si vous souhaitez retraiter votre photo après.

Pensez à jouer sur les réglages des blancs, de cette façon vous éviterez les lumières jaunes des lampadaires par exemple. Pour faire ceci vous avez des filtres gradués à mettre sur votre objectif. Si vous n’avez pas de filtres, pas inquiétude puisque tout se joue surtout en post traitement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *